Story
Conrad

Conrad

Le chapitre 13 de l’Entente définitive de la Première Nation de Carcross/Tagish comprend des dispositions sur l’identification et la gestion des lieux et des pistes patrimoniaux situés à l’intérieur du territoire traditionnel de la Première Nation et énonce des lignes directrices sur les activités permises à l’intérieur et à proximité de ces lieux.

Le lieu historique Tséi Zhéłe/Sinwaa Éex’i Yé/Conrad est détenu et géré conjointement par la Première Nation de Carcross/Tagish (PNC/T) et le gouvernement du Yukon. Cette disposition a été énoncée dans l’Entente définitive de la Première Nation au chapitre 13.

Le lieu historique Tséi Zhéłe/Sinwaa Éex’i Yé/Conrad est situé du côté ouest de Windy ArmTséi Zhéłe Méne (lac Howling Rock), lieu de récolte traditionnel utilisé par les ancêtres du peuple de Carcross/Tagish.

En 1905, le colonel J.H. Conrad, président de la Conrad Consolidated Mining Company, a établi une ville minière à Conrad. À son apogée, la collectivité comptait plus de 300 habitants, mais en raison de la baisse des prix de l’argent, le colonel Conrad a fait faillite et la collectivité a été abandonnée en 1914.

Le chapitre 13 des ententes définitives de bon nombre de Premières Nations prévoit l’identification, la gestion et la désignation des sites patrimoniaux importants. Ces lieux ont façonné le mode de vie de ces Premières Nations. Ils peuvent être liés à des personnes remarquables ou à des événements marquants de notre histoire ou revêtir une autre importance culturelle.

Une désignation de lieu historique protège et commémore la valeur du lieu. Les lieux désignés dans les ententes définitives s’accompagnent souvent d’un plan de gestion qui oriente la préservation et la protection du lieu en fonction de facteurs naturels comme le temps et l’évolution de l’usage qu’en font les gens et les entreprises.

 

Pour en savoir plus sur les plans de gestion, consultez le site du patrimoine du Yukon (en anglais) : http://yukonheritage.com/heritage-plans