Story
Lieu historique de Fort Selkirk

Lieu historique de Fort Selkirk

Le lieu historique de Huchá Hudän/Fort Selkirk se trouve sur le territoire traditionnel de la Première Nation de Selkirk. Il est situé près du confluent des rivières Pelly et Yukon.

Huchá Hudän/Fort Selkirk est depuis longtemps un lieu de commerce pour les Premières Nations et les colons. Ce site a été un lieu de pêche, un camp commercial et un lieu de rencontre traditionnel pour des générations de membres des Premières Nations. C’est aussi l’emplacement d’un ancien poste de traite des fourrures de la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Le lieu historique Huchá Hudän/Fort Selkirk est détenu et géré conjointement par la Première Nation de Selkirk (PNS) et le gouvernement du Yukon. Cette disposition a été énoncée dans l’Entente définitive de la Première Nation au chapitre 13.

Au cours des 40 dernières années, la Première Nation et le gouvernement du Yukon ont collaboré à la recherche sur ce village historique et à la préservation, la restauration et l’interprétation de ses caractéristiques.

L’Entente définitive de la Première Nation de Selkirk établit la cogestion du lieu et reconnaît le rôle important que joue la Première Nation dans la protection de la zone.

Dans le cadre de l’Entente, des plans de gestion sont élaborés conjointement par un comité directeur composé de membres de la Première Nation et de représentants du gouvernement du Yukon. L’engagement communautaire est un élément essentiel du chapitre 13 de l’Entente définitive de la Première Nation de Selkirk et oriente le processus d’établissement des plans de gestion pour ce lieu.

Le chapitre 13 des ententes définitives de bon nombre des Premières Nations prévoit la désignation de lieux historiques. Ces lieux ont façonné le mode de vie de ces Premières Nations. Ils peuvent être liés à des personnes remarquables ou à des événements marquants de notre histoire ou revêtir une autre importance culturelle.

Une désignation de lieu historique protège et commémore la valeur du lieu. Les lieux désignés dans les ententes définitives s’accompagnent souvent d’un plan de gestion qui oriente la préservation et la protection du lieu en fonction de facteurs naturels comme le temps et l’évolution de l’usage qu’en font les gens et les entreprises.