Story
Zones de gestion spéciales – Protéger et gérer les milieux naturels et culturels du Yukon

Zones de gestion spéciales – Protéger et gérer les milieux naturels et culturels du Yukon

Le chapitre 10 des ententes définitives du Yukon porte exclusivement sur les zones spéciales de gestion, c’est-à-dire les parcs, les refuges d’oiseaux, les lieux historiques, les zones de protection des bassins hydrographiques ou les aires de protection de l’habitat. 

Ce chapitre a pour but de reconnaître et de préserver les caractéristiques importantes des milieux naturels et culturels du Yukon, au bénéfice de tous les Yukonnais, tout en respectant les droits des Premières Nations du Yukon.

Les ententes définitives établissent des zones spéciales de gestion et décrivent la façon dont celles-ci seront gérées conjointement par le gouvernement du Yukon, du Canada et des Premières Nations.

Les gouvernements travaillent en collaboration en vue d’élaborer des plans de gestion conjoints aux fins de ces zones.

La protection des zones spéciales de gestion peut se faire au moyen de diverses lois selon ce qui doit être protégé. Les lois du Yukon et celles sur les parcs nationaux, les lois sur les espèces sauvages du Yukon et du Canada et la Loi sur les ressources patrimoniales du Yukon sont toutes des lois qui peuvent être utilisées pour protéger ces zones.

Sept des huit grands parcs territoriaux du Yukon résultent des ententes de revendication territoriale du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Coal River Springs est le seul parc pour lequel il en va autrement.

L’ensemble des parcs nationaux du Yukon résultent des ententes de revendication territoriale au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les gouvernements du Yukon et des Premières Nations travaillent en collaboration afin d’élaborer, de mettre en œuvre et de gérer des plans concernant d’autres aires de protection de l’habitat et zones spéciales de gestion.

Pour en savoir plus