WATCH MORE VIDEOS
Video
Video
Video
Video
Video
Que signifie pour vous l’autonomie gouvernementale des Premières Nations du Yukon?
août 6, 2021

Que signifie pour vous l’autonomie gouvernementale des Premières Nations du Yukon?

Marilyn Jensen, M.A., instructrice en gouvernance autochtone au Collège du Yukon et fondatrice de la troupe de danse Dakhká Khwáan Dancers: Bien, je crois que l’autonomie gouvernementale fait partie d’un ensemble qui a beaucoup à voir avec l’autodétermination qui, pour moi, est une philosophie, un peu comme un paradigme, une façon de voir les choses, qui témoigne de notre capacité de nous diriger, d’aller de l’avant selon notre propre vision et de notre propre gré, de déterminer nos objectifs et d’acquérir les compétences et tout ce dont nous avons besoin pour les atteindre. 

Steve Smith, chef des Premières Nations de Champagne et de Aishihik: Pour moi, l’autonomie gouvernementale est vraiment l’aspect le plus concret de la revendication territoriale, car il s’agit d’une affirmation de notre souveraineté, de notre présence en tant que premiers habitants ici.

Jackie Olson, ancienne directrice du Patrimoine, Tr'ondëk Hwëch'in: La signature de l’entente sur l’autonomie gouvernementale a constitué la première étape de notre nouvel avenir. C’étais une occasion pour nous de montrer à tout le monde que nous pouvons prendre soin de nous­mêmes, que nous en sommes capables. Nous l’avons fait pendant des milliers d’années selon nos modes de vie traditionnels, mais nous pouvons certainement le faire selon un mode de vie contemporain.

Steve Smith, chef des Premières Nations de Champagne et de Aishihik: C’est aussi, je crois, la confirmation que les Premières Nations au Yukon sont les meilleurs gardiens pour leur propre destinée. Nous avons vraiment vu la croissance, les occasions pour les jeunes des Premières Nations d’accomplir tout ce qu’ils veulent. Les plafonds de verre commencent à se briser.

Jackie Olson, ancienne directrice du Patrimoine, Tr'ondëk Hwëch'in: L’autonomie gouvernementale au Yukon rend ce territoire beaucoup plus fort. Nous avons beaucoup à offrir, nous avons beaucoup de poids, nous pouvons travailler en partenariat pour faire de ce territoire un merveilleux endroit où il fait bon vivre. Cependant, nous devons aussi prendre soin de nos terres; nous assurons l’équilibre du territoire. Je crois qu’à mesure que nous progresserons et que nous renforcerons nos relations – grâce à l’éducation – nous créerons une prochaine génération forte et attentionnée qui prendra soin de l’endroit où nous habitons.