page
Sarah Johnston Smith

Sarah Johnston Smith

Sarah Johnston Smith travaille comme conseillère en développement organisationnel au gouvernement du Yukon. Dans l’exercice de ses fonctions, elle aide les groupes à travailler plus efficacement ensemble.

Tout au long de son travail, elle met en application les dispositions du chapitre 22 de l’Accord-cadre définitif (ACD). Elle dirige le perfectionnement professionnel des employés autochtones et offre de la formation sur des sujets touchant les Premières Nations. Sarah se dévoue corps et âme pour que les fonctionnaires du gouvernement du Yukon améliorent leur connaissance et leur compréhension des Premières Nations du Yukon, selon le souhait exprimé dans les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

La culture et la langue autochtones font partie intégrante de sa vie professionnelle et personnelle. Dans son rôle d’animation, elle apporte une touche de patience, de respect et d’inclusion.

En 2016, Sarah a dirigé la toute première conférence sur le leadership autochtone à l’intention des employés autochtones du gouvernement du Yukon et des gouvernements des Premières Nations du Yukon. Elle a été mise en nomination à deux reprises pour le Prix du premier ministre en reconnaissance de son leadership. En 2018, Sarah a dirigé le tout premier camp culturel de trois jours pour les employés autochtones du gouvernement du Yukon.

«Je crois que nos employés autochtones devraient avoir accès à des activités de perfectionnement professionnel qui sont pertinentes pour eux. Notre perfectionnement professionnel n’est pas le même que pour le reste de la population. Nos employés veulent se rendre sur le terrain, apprendre des Aînés, connaître les activités traditionnelles, apprendre leurs langues autochtones et obtenir des conseils et du soutien de leurs collègues autochtones. Ils trouvent ainsi un meilleur équilibre et sont davantage ancrés et confiants dans leur travail. » [traduction]

Avant d’occuper son poste actuel à la Commission de la fonction publique, Sarah a travaillé à la Section des musées du ministère du Tourisme et de la Culture et a contribué à la mise en œuvre du chapitre 13 de l’ACD.

Sarah est née et a grandi dans le mode de vie traditionnel de la collectivité de Teslin. Elle vient du clan Yanyeidi (clan du Loup) et est membre de la Première Nation des Tlingits de Teslin. Son père, Sam Johnston, faisait partie de la délégation des chefs du Yukon qui s’est rendue à Ottawa en 1973 pour présenter le document d’orientation « Together Today for Our Children Tomorrow » (Ensemble aujourd’hui pour nos enfants demain).

En dehors du travail, Sarah est fiduciaire de la fiducie du Conseil des Tlingits de Teslin et de la fiducie commerciale Tle’ Nax T’awei. Sarah est également membre active du groupe de danse traditionnelle Kwänlin Dághàalhaan K’e avec son mari Sean et leurs trois enfants.